State of emergency declared. See Novel Coronavirus (COVID-19) updates and check for location, program and service closures, cancellations and changes.

Recommandations des services de santé publique pour les écoles

Message des services de santé publique : mesures de santé publique pour janvier 2022

Les écoles jouent un rôle crucial pour le bienêtre des enfants et des jeunes et il reste prioritaire pour les services de santé publique de faire en sorte que les écoles restent ouvertes.

Nous sommes très reconnaissants des efforts du personnel, des élèves, des familles et des partenaires qui respectent les directives pour la santé publique.

Le risque de la COVID-19 dans un milieu scolaire est affecté par la transmission du virus au sein de la communauté; les cas de la COVID-19 dans les écoles reflèteront l’activité de la maladie dans la communauté. La Nouvelle-Écosse modifie sa réaction à la COVID-19 en réponse au variant Omicron. Dans les écoles, cela comprend l’ajout de mesures renforcées pour la santé publique qui visent à ralentir la transmission de la COVID-19, ainsi que la prise en considération du programme de vaccination.

Avec l’augmentation de la couverture vaccinale et la poursuite du déconfinement, nous allons éliminer d’autres restrictions et réduire les mesures sanitaires qui ont été imposées. Ceci concerne également ce qui se passe dans les écoles. Dans leurs recommandations, les services de santé publique tiennent compte du fait que les restrictions visant à maitriser la pandémie de COVID-19 peuvent aussi avoir des conséquences involontaires. Ces conséquences sont souvent négatives et touchent les personnes et les familles sur le plan social, psychologique et économique, avec parfois un impact disproportionné sur les populations vulnérables.

Les services de santé publique tiennent toujours à donner la priorité à la sécurité et à la santé dans les écoles, tout en ménageant un équilibre entre les risques associés à la COVID-19 et aux autres maladies infectieuses et les conséquences involontaires des restrictions et des fermetures d’écoles.

Faits marquants

  • Le but pour cette année scolaire est d’offrir aux élèves une expérience complète à l’école.
  • Les vaccins sont la meilleure façon de réduire le risque de la COVID-19; cependant, les mesures de santé publique jouent aussi un rôle important.
  • Les cas de la COVID-19 dans les écoles reflèteront l’activité de la maladie dans la communauté.
  • Les élèves et les membres du personnel doivent respecter les consignes des services de santé publique et rester à la maison quand ils sont malades.
  • Des mesures de santé publique renforcées qui visent à réduire la transmission de la COVID-19 seront mises en œuvre dans toutes les écoles en janvier 2022; la recherche des contacts n’aura plus lieu dans les écoles.

Vaccination

On recommande fortement que tous les Néoécossais admissibles reçoivent une vaccination complète le plus tôt possible selon l’horaire de vaccination et qu’ils obtiennent une dose de rappel quand ils seront admissibles.

Consignes de base des services de santé publique

Prises ensemble, ces mesures de santé publique principales constituent une approche à facettes multiples qui réduit le risque de transmission de maladies, y compris la COVID-19. Les mesures renforcées ci-dessous sont en œuvres pour janvier 2022.

Il faut que les écoles envisagent les différentes manières d’incorporer ces principes dans leur fonctionnement au quotidien partout dans l’établissement : salle de classe, parties communes, salons du personnel, bureaux, etc. — et aussi dans les transports.

Il convient de prêter une attention toute particulière aux grands rassemblements et aux activités à risque plus élevé.

  • On encourage la vaccination complète et les doses de rappel contre la COVID-19 le plus tôt possible pour ceux qui sont admissibles.

  • Aider les personnes à se surveiller pour voir si elles ont des symptômes, à rester chez elles quand elles sont malades et à se faire tester si cela est indiqué.
  • Communiquer l’importance de l’utilisation de la liste de contrôle quotidien pour la COVID-19 et du respect des consignes de la fiche sur le programme « Tester pour protéger »
  • Les visiteurs non essentiels sont interdits. Les programmes essentiels se poursuivront.

  • On rétablira les cohortes intérieures et on suspendra les assemblées et les grands rassemblements.
  • Les élèves des écoles élémentaires doivent manger avec leur classe ou leur groupe.
  • On va contrôler les déplacements afin d’augmenter l’éloignement physique et de prévenir les mélanges dans les lieux communs, y compris les cafétérias.
  • À l’extérieur, on doit s’éparpiller dans l’espace libre et éviter de mélanger les cohortes.

  • Vérifier la disponibilité des fournitures et des ressources pour l’hygiène des mains et pour le bon comportement quand on tousse ou qu’on éternue.
  • Dissuader les individus de partager leurs aliments, leurs boissons et leurs affaires personnelles, comme leur bouteille d’eau ou leur baume pour les lèvres.

  • Prêter attention au nettoyage et à la désinfection, en mettant l’accent sur les zones très fréquentées et sur les surfaces fréquemment touchées.
  • Se demander s’il est possible d’éliminer les surfaces touchées fréquemment, par exemple en utilisant des articles qu’il n’est pas nécessaire de toucher avec les mains (poubelles à pédale, etc.).

  • Utiliser en priorité les espaces en plein air et prêter attention à l’aération quand on est à l’intérieur.
  • Ouvrir les fenêtres et les portes donnant sur l’extérieur quand c’est approprié.
  • Veiller à ce que les systèmes de ventilation fonctionnent bien, soient bien ajustés et fassent l’objet d’un entretien régulier.

  • Utiliser en priorité les espaces en plein air et prêter attention à l’aération quand on est à l’intérieur. On recommande de porter un masque à trois couches bien ajusté ou un masque médical. 
    • Ceci s’applique à tous les âges quand il est impossible de respecter les distances. 
    • Il est possible d’enlever le masque pendant qu’on mange, qu’on boit ou qu’on fait de l’exercice. 
    • Se demander quand il est possible d’incorporer des pauses dans le port du masque pendant la journée. 
    • Pour en savoir plus sur le port du masque, voir : https://novascotia.ca/coronavirus/masks/fr/
  • Les écoles doivent maintenir un milieu dans lequel il est accepté et normal de porter un masque, y compris quand quelqu’un choisit de porter un masque dans une situation où cela n’est pas obligatoire. 
  • L’équipement de protection individuelle (EPI), comme les protections pour les yeux (visières, etc.), n’est pas obligatoire de façon générale. Certains élèves ont des besoins médicaux spécialisés, avec un plan exigeant l’utilisation de l’EPI. Quand les membres du personnel travaillent auprès de ces élèves, il est recommandé d’avoir un plan individualisé.

  • Élaborer un plan pour les individus symptomatiques en milieu scolaire : séparation immédiate d’avec les autres, surveillance, port du masque, hygiène des mains, etc. en attendant que quelqu’un vienne chercher l’individu. 
  • On va faciliter la distribution d’information et de tests rapides à apporter à la maison par l’entremise du programme « Tester pour protéger ». 
  • Les écoles doivent continuer d’enregistrer l’assiduité et de rapporter les absences aux services de santé publique.  

  • L’approche par étapes des mesures de santé publique renforcées, y compris le programme « Tester pour protéger », vise à réduire la transmission de la COVID-19 dans les écoles. Les familles doivent signaler les absences à leur école et peuvent choisir de signaler les résultats de tests positifs. 
  • Les services de santé publique n’effectuent plus la recherche des contacts dans les écoles, et on ne s’attend pas à ce que les écoles effectuent cette recherche ni qu’elles envoient des lettres d’avis d’exposition. 
  • Rester souple dans sa capacité de recourir à l’apprentissage à la maison si cela s’avère nécessaire.